Portrait de Moocer : Annibali

portrait-moocer-05-annibali

Pour accompagner le lancement de la nouvelle version du MOOC « Écrire une œuvre de fiction », nous vous proposons une série de portraits des participants de la première session. Aujourd’hui, Annibali.

Pourquoi écrivez-vous?

Parce que j’en ai envie, même si je ne sais pas pourquoi, je suppose que c’est pour dire des choses que je ne peux exprimer autrement, qui me semblent importantes et que j’ai envie de partager.

Que voulez-vous écrire?

Tout ce que j’ai pu écrire, comme ce que j’ai envie sans pour autant l’avoir fait, parle des humains, de leurs rapports et de leurs sociétés. La première idée de roman qui m’est venue il y a bien longtemps était un roman de science fiction.

Qu’avez-vous pensé de ce MOOC?

Ce MOOC est très bien réalisé :

  • la liberté qu’il offre en terme d’utilisation facilite grandement l’écriture puisqu’on utilise ses ressources au moment où on est prêt et disponible ;
  • les vidéos de David sont à la fois claires et rigoureuses dans leur contenu, pédagogiquement bien construites et… pleines d’humour. On plonge dans le sujet sans appréhension malgré l’ampleur de l’enjeu ;
  • j’ai commencé mon roman un peu avant le MOOC ; j’ai écrit d’abord le début et la fin. En relisant mon travail, mon premier lecteur et moi-même avons constaté que le cœur de l’histoire était bien mieux écrit, bien plus abouti, bien plus attrayant pour le lecteur, et c’est justement la partie que j’ai rédigé en intégrant au fur et à mesure les outils et méthodes de ce MOOC.

Quel auteur nous recommandez-vous de lire?

Je ne suis pas lecteur, alors je citerai le seul auteur dont j’ai lu trois romans : Barjavel.

Reviendrez-vous dans la seconde sessions de ce MOOC?

Bien volontiers, je suis sûr qu’en reprenant le cours depuis le début, j’en apprendrai encore autant, comme quand on réécoute une chanson d’Aznavour, de Nougaro ou de Barbara.En attendant le lancement de la nouvelle version du MOOC « Écrire une œuvre de fiction » prévue le 14 mars, nous vous proposons une série de portraits des participants de la première session. Aujourd’hui, Annibali.

Pourquoi écrivez-vous?

Parce que j’en ai envie, même si je ne sais pas pourquoi, je suppose que c’est pour dire des choses que je ne peux exprimer autrement, qui me semblent importantes et que j’ai envie de partager.

Que voulez-vous écrire?

Tout ce que j’ai pu écrire, comme ce que j’ai envie sans pour autant l’avoir fait, parle des humains, de leurs rapports et de leurs sociétés. La première idée de roman qui m’est venue il y a bien longtemps était un roman de science fiction.

Qu’avez-vous pensé de ce MOOC?

Ce MOOC est très bien réalisé :

  • la liberté qu’il offre en terme d’utilisation facilite grandement l’écriture puisqu’on utilise ses ressources au moment où on est prêt et disponible ;
  • les vidéos de David sont à la fois claires et rigoureuses dans leur contenu, pédagogiquement bien construites et… pleines d’humour. On plonge dans le sujet sans appréhension malgré l’ampleur de l’enjeu ;
  • j’ai commencé mon roman un peu avant le MOOC ; j’ai écrit d’abord le début et la fin. En relisant mon travail, mon premier lecteur et moi-même avons constaté que le cœur de l’histoire était bien mieux écrit, bien plus abouti, bien plus attrayant pour le lecteur, et c’est justement la partie que j’ai rédigé en intégrant au fur et à mesure les outils et méthodes de ce MOOC.

Quel auteur nous recommandez-vous de lire?

Je ne suis pas lecteur, alors je citerai le seul auteur dont j’ai lu trois romans : Barjavel.

Reviendrez-vous dans la seconde sessions de ce MOOC?

Bien volontiers, je suis sûr qu’en reprenant le cours depuis le début, j’en apprendrai encore autant, comme quand on réécoute une chanson d’Aznavour, de Nougaro ou de Barbara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *