Presse

SUR L’EDITION

Un entretien de David Meulemans sur le site monbestseller.com (l e10 mars 2016).

 

SUR LE MOOC

 

Le MOOC “Ecrire une oeuvre de fiction” dans la sélection des “6 MOOCs pour s’ouvrir l’esprit”.

Yasmine SAUNIER, Ouest France, Mai 2015.

http://www.ouest-france.fr/multimedia-des-cours-gratuits-pour-toutes-les-passions-3392226

 

“Un MOOC qui a été ouvert à 3000 personnes, sur trois mois, sur lequel on a réussi à former n’importe qui à l’écriture de fiction, mais qui a aussi permis de repérer des auteurs, aujourd’hui publiés par une maison d’édition.”

Laurent BOINOT, président de Neodemia, sur BFMtv, parlant de la saison 2 du MOOC.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/la-tendance-du-moment-le-dacveloppement-des-moocs-en-france-0202-401746.html

 

J’ai découvert ça dans le MOOC Draftquest « Ecrire une oeuvre de fiction », suivi l’an dernier sans trop y croire : sérieux, un cours en ligne complètement gratuit avec un vrai éditeur qui t’explique comment écrire un roman ? Avec des exercices corrigés, une vraie personne qui te répond et pointe tes manques, là où tu réussis, là où tu dois travailler ? Elle est où l’arnaque ?

Nulle part : David Meulemans, l’éditeur des Forges de Vulcain, à l’origine de ce projet, est vraiment là, distille son savoir avec un humour qui lui est propre mais avec une grande pédagogie. Et nous accompagne, semaine après semaine, nous les apprentis écrivains.

Le cadeau bonus, dans cette aventure, c’est qu’une communauté se met en place lors du Mooc : non seulement David nous guide, mais chaque membre partage aussi ses connaissances, ses idées, ses projets. A la fin, chacun relit un ou plusieurs « premier jet » et le commente, comme un vrai bêta-lecteur.” (Lynda Guillemaud, romancière, sur son blog d’auteur)

http://espacedudehors.over-blog.net/2015/03/mooc-draftquest-ou-l-atelier-virtuel-grace-auquel-on-ecrit-en-vrai.html

 

“C’EST LA REPRISE DU MOOC SUR DRAFTQUEST : « ECRIRE UNE OEUVRE DE FICTION »:Pour ceux qui se demandent, c’est l’excellent cours en ligne de 8 semaines, absolument ouvert et gratuit, du non moins excellent David Meulemans, grand gourou de la maison d’édition  “Aux Forges de Vulcain” . C’est grâce à ce MOOC que la Baie des Morts a vu le jour. Je rempile avec joie, énergie et espoir cette année, afin de terminer « Orisha Song ».  ” (Azel Bury, romancière, sur son blog d’auteur)

http://www.azelbury.org/le-plein-de-positif/

 

“Le MOOC m’a donné envie de retravailler mes textes afin de rendre mon histoire intelligible en renforçant la structure narrative.” (Blog De l’autre côté de l’écran)

http://eterlutisse.over-blog.com/2015/06/les-mondes-de-mars-avec-draft-quest.html

 

SUR LA STARTUP DRAFTQUEST

« Certains étudiants qui se préparent à enseigner me parlent de leur goût pour l’écriture documentaire ou de fiction. J’ai découvert que nombre d’entre eux écrivent sur DraftQuest, une plateforme qui encourage l’écriture personnelle et le partage des textes. DraftQuest a été conçu par David Meulemans, docteur en philosophie, professeur et éditeur, qui maîtrise et diffuse des techniques habiles et efficaces pour composer. Il a animé plusieurs éditions du Mooc Comment écrire une oeuvre de fiction qui en est à sa Saison 4.
Il a fait de l’écriture créative une voie de transformation pédagogique des études littéraires.
Des lycéens et beaucoup de professeurs, bref , toutes sortes de gens suivent ce Mooc qui désinhibe (Oui, les profs de lettres ont du mal à écrire, tant leur idéal est haut), en donnant des outils pour construire un récit, et mener à bien un projet de composition. »

(Sophie Pène: « Coup dur pour les Commons – Amazon KDP invité à former les profs »)

 

“[…] Ecritures Numériques : Pensez-vous qu’il y ait justement un manque de formation ou de coaching dans le système éducatif ?

Davis Meulemans. : Il y a un manque, certes, mais le problème vient davantage de l’imaginaire que l’on a des pratiques artistiques. Tout le monde est d’accord sur le fait que pour jouer de la musique l’on doit faire ses gammes… il en est de même pour l’écriture alors que beaucoup de gens pensent qu’écrire ne s’apprend pas ! D’autres pensent que dès lors que l’on apprend on normalise ce que l’on fait. C’est faux, de très grands artistes sont passés par des écoles. Mais le secteur de l’écriture n’est pas structuré de sorte qu’il y ait une reconnaissance des profs d’écriture : il y a bien sûr des Masters d’écriture créative en France ayant pour vocation de former des écrivains ou des rédacteurs mais ils sont peu nombreux.

Mais surtout, l’écriture est étroitement liée à la publication : à quoi bon écrire si je ne suis pas publié ? Alors que dans d’autres pratiques artistiques, reprenons l’exemple de la musique, on peut faire des gammes chez soi au piano sans se dire mon but est de jouer au Philharmonique ! Il faut donc rétablir une zone de pratique amateur.

Après, il y a un phénomène plus français qui est la vénération excessive pour les lettres pouvant créer des blocages auprès des gens qui écrivent ou souhaitent écrire. Tous ces phénomènes s’amoncellent de telle sorte que l’on se focalise plus sur le résultat que sur le processus et la pratique de l’écriture.

Dans le blog Ecritures numériques.

http://www.ecritures-numeriques.fr/entretien-avec-david-meulemans-de-draftquest/

 

L’objectif est de faire naître un ensemble de solutions éducatives et créatives qui, concrètement, permettent à chacun de développer sa créativité. Le monde n’irait-il pas beaucoup mieux si chacun était plus créatif ?” (Un entretien entre David Meulemans, fondateur de DraftQuest et Sébastien Bourguignon, sur son blog, consacré à la transformation digictale)

https://sebastienbourguignon.wordpress.com/2015/09/03/portraitdestartuper-draftquest-david-meulemans-startup-entreprenariat-davidmeulemans-draftquestcom/

 

Startup de la semaine sur Presse-Citron, qui relèves ces bons points:

  • “Un outil qui ne ressemble à aucun autre
  • Des années de recherche. Et se base sur la psychologie de la création pour enfin proposer un outil adapté
  • La mécanique de jeu
  • Vient adresser un vrai problème pour les écrivains”

La suite, ici: http://www.presse-citron.net/la-start-up-francaise-de-la-semaine-draft-quest

 

Sur l’application DRAFTQUEST

 

Grâce à DraftQuest, la page blanche ne sera peut-être bientôt plus qu’un mauvais souvenir !

(Article de Marina Al Rubaee dans Les Echos)

http://business.lesechos.fr/entrepreneurs/idees-de-business/draftquest-le-logiciel-ennemi-de-la-page-blanche-105543.php#xtor=EPR-21-[entrepreneurs]-20150108-[Prov_]-1359481@2 

 

“Ecrire est également un bon moyen de passer utilement le temps : prenez ne serait-ce que 10 minutes par jour pour coucher sur le papier tout ce qui vous passe par la tête (et ne vous la prenez pas, la tête : on ne vous demande pas une dissertation argumentée mais juste de sortir ce que vous avez en vous pour vous faire du bien) et exposer vos tracas et angoisses en toute sincérité, sans oublier les moments de bonheur que vous souhaitez graver au fond de votre cœur. Vous vous apercevrez au fil du temps que l’écriture a des vertus thérapeutiques insoupçonnées qui aident à se cerner un peu mieux soi-même.”

(Aude Fadiga, dans Yeye Magazine)

http://yeyemagazine.com/plus/les-yoyos/trucs-et-astuces/73-trucs-et-astuces/1500-s-occuper-par-temps-de-pluie

 

“Un projet explosif et inédit qui fera sans doute des adeptes. ” (Actualitté sur le prototype de DraftQuest, alors appelé “Egeon/Neufcubes”)

http://www.actualitte.com/les-maisons/neufcubes-fr-et-egeon-du-labo-de-creation-litteraire-au-remede-universel-35207.htm

 

“« Neufcubes donne une satisfaction immédiate. Au bout des 10 minutes que vous avez pour écrire en fonction des pictogrammes, vous ressentez le plaisir d’avoir résolu ce puzzle. Si on lui laisse trop de temps, l’auteur va dramatiser l’acte d’écriture et finir par écrire des choses mauvaises »” (Extrait d’un entretien avec David Meulemans au sujet du prototype de DraftQuest, alors appelé “Egeon/Neufcubes” – sur Envie d’écrire)

http://www.enviedecrire.com/un-logiciel-pour-lutter-contre-la-page-blanche/

 

“C’est près de la buvette que nous avons ensuite retrouvé David Meulemans, des éditions Aux Forges de Vulcain qui nous a présenté un moyen passionnant pour lutter contre la procrastination et écrire votre premier roman, avec Neuf Cubes.

(Emission radio LA VOIX DANS LA TETE avec David Meulemans au sujet du prototype de DraftQuest, alors appelé “Egeon/Neufcubes”)

http://www.lvdlt.com/2012/06/26/lvdlt-hors-serie-3-futur-en-seine-carrefour-des-possibles/

 

“Neufcubes des Forges de Vulcain, présenté par David Meulemans, est un outil ludique qui permet d’aider à écrire et de lutter contre le syndrome de la page blanche. Ecrire quoi donc ? Surtout des fictions. Pas votre thèse de doctorat, vos tweets, articles de blogs ou rapports d’activité. Le principe ? Une équipe de cinq joueurs lance des dés comportant des signes figuratifs. En résulte une combinaison de neufs signes qui doivent servir de base à l’écriture de phrases courtes. Et on répète le processus de bout en bout pour écrire les épisodes de l’histoire. Allons bon. Pas sûr qu’il existe un “marché de volume” pour ce genre d’usage.”

(Olivier Ezratty, lors du Carrefour des Possibles de Futurs en Seine 2012, au sujet du prototype de DraftQuest, alors appelé “Egeon/Neufcubes”)

http://www.oezratty.net/wordpress/2012/futur-en-seine-et-sa-cour-des-miracles-d-innovations/

 

Draftquest, c’est un peu le terrain de jeu, et les règles du jeu. Lorsque je commence à écrire, j’ai l’impression d’ouvrir la porte d’un monde que je rejoins. Je retrouve les décors, les personnages et je découvre l’histoire. DraftQuest peut être cette porte. ” Elef Day

http://www.naturalarte.fr/2015/10/07/ecrire-draftquest/#respond